Près de 47 M$ pour 550 nouveaux logements abordables à Montréal - Société d'habitation du Québec

Outils

Navigation principale

Fil d'ariane

Actualités

Près de 47 M$ pour 550 nouveaux logements abordables à Montréal

Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, annonce l’attribution de 550 unités de logements abordables et communautaires sur le territoire de la Ville de Montréal, ce qui représente une somme globale de près de 47 M$.

De ce nombre, 55 logements sont réservés aux personnes vivant un problème d’itinérance.

Les logements construits seront destinés à des familles ou à des personnes seules dont le revenu est faible ou modeste ainsi qu’à des personnes ayant des besoins particuliers en matière d’habitation (personnes itinérantes, personnes âgées autonomes ou en légère perte d’autonomie, personnes handicapées).

Ces unités de logement sont accordées en vertu d’une entente avec la Ville de Montréal, mandataire du programme AccèsLogis Québec de la Société d’habitation du Québec (SHQ). Dans son dernier budget, le gouvernement a annoncé un investissement de plus de 128 M$ pour la construction de 1 500 logements au Québec par l’entremise de ce programme. Cet investissement porte à 44 000 le nombre de logements annoncés depuis 2002-2003.

Le programme AccèsLogis Québec accorde aux villes mandataires l’autonomie et le pouvoir dont ont besoin les intervenants qui travaillent sur le terrain. Il offre à la municipalité la souplesse nécessaire pour réaliser des projets qui répondent aux besoins du milieu et qui correspondent aux orientations de ses arrondissements en matière de développement.

De plus, afin de faire bénéficier plus rapidement les ménages à faible revenu d’une aide financière au logement, le budget 2015-2016 a prévu un investissement de 123 M$ afin d’accorder sur cinq ans 5 800 unités du Programme supplément au loyer. Cette mesure budgétaire permet à une famille ou à une personne seule à faible revenu de payer un loyer semblable à celui d’une habitation à loyer modique, soit 25 % de son revenu.