Habitations communautaires Pointe-aux-Lièvres – Une maquette numérique de logement abordable - Société d'habitation du Québec

Outils

Fil d'ariane

Habitations communautaires Pointe-aux-Lièvres – Une maquette numérique de logement abordable

Photo d'un immeuble de 6 étages
Source : Société d'habitation du Québec

Depuis quelques années, l’industrie de la construction se tourne vers la modélisation des données du bâtiment, mieux connue sous son acronyme anglais BIM (building information modeling). Le processus BIM vise à centraliser et à consolider des sources d’information en lien avec un modèle numérique de bâtiment. L’habitation n’échappe pas à ce virage et, à ce titre, l’exemple de la maquette numérique en trois dimensions des Habitations communautaires PAL6 est offert en téléchargement.

Situées à Québec, les Habitations communautaires PAL6 sont construites à partir d’une ossature légère de bois. Elles comptent 49 logements répartis sur six étages. La maquette permet de visualiser les caractéristiques de la structure et de l’architecture conçues selon les critères du programme AccèsLogis Québec, des spécifications du groupe de ressources techniques Action-Habitation accompagné par Lafond-Côté architecte et Douglas consultants ingénieurs. 

Les utilités du BIM

Le BIM vise la centralisation des informations liées à la conception, à la construction et à l’exploitation d’un bâtiment, en vue de faciliter le partage et l’utilisation de données entre les différents intervenants. Partagées d’abord par les architectes et les ingénieurs pour coordonner le développement, la maquette numérique et ses données peuvent être utilisées en chantier par les entrepreneurs, les manufacturiers et les donneurs d’ordre, tout comme elle peut servir pour simplifier la gestion de l’entretien par les propriétaires et les gestionnaires immobiliers.

Transfert d’un modèle numérique vers une production manufacturière
Transfert d’un modèle numérique vers une production manufacturière
Source : ETS, GRIDD

La visualisation du bâtiment en 3D, le relevé des quantités de matériaux et produits sont parmi les premiers exemples d’utilités du BIM, mais il est possible d’y associer une diversité d’informations, selon les besoins. Par exemple, l’ajout de détails sur les composants structuraux pourrait assurer une continuité numérique en facilitant le transfert des spécifications nécessaires à une production en usine. 

L’un des plus grands avantages de l’utilisation du BIM est de simplifier la coordination des documents et la collaboration entre les différentes disciplines d’architecture et d’ingénierie. La construction virtuelle coordonnée d’un bâtiment aide à la détection d’erreurs pendant la conception, puisqu’on s’assure ainsi de positionner correctement les composants avant qu’ils ne soient installés au chantier.

L’analyse de la performance d’un bâtiment compte également parmi les possibilités d’exploitation d’une maquette numérique. Celle des Habitations PAL6 a d’ailleurs servi à une analyse de cycle de vie. L’extraction de données de matériaux et le calcul de la performance thermique de l’enveloppe ont été simplifiés par l’accès aux informations du modèle par les analystes.

Exemple de manipulation de la maquette numérique de PAL6

La courte vidéo permet de visualiser une manipulation de la maquette de PAL6 et d’observer le type d’information sur les caractéristiques de murs et de portes. Elle montre aussi comment il est facile de modifier le modèle et toutes les informations qui s’y rattachent.

Exemple de manipulation de la maquette numérique de PAL6

L’appui gouvernemental au virage numérique

Le gouvernement du Québec appuie le virage numérique de l’industrie de la construction. Plusieurs initiatives sont en cours pour implanter la modélisation des données du bâtiment. Les technologies numériques ont été intégrées avec succès par d’autres gouvernements et entreprises dans le but de favoriser une meilleure productivité du secteur de la construction. Certains donneurs d’ouvrage publics de la province ont par ailleurs déjà adopté ces nouvelles pratiques d’affaires. 

La Société d’habitation du Québec participe à la feuille de route gouvernementale qui vise à soutenir graduellement la demande pour l’utilisation du BIM et des approches collaboratives dans le contexte de projets publics. Les défis du virage numérique et des pratiques d’affaires uniformisées interpellent l’ensemble de l’industrie de la construction. Pour le moment, le degré de connaissance des technologies et des processus du BIM varie chez les intervenants du secteur, mais il augmentera avec le temps. Les bénéfices de ces pratiques numériques et l’adhésion des principales organisations en lien avec la construction ne font pas de doute. L’avenir de la modélisation des données du bâtiment est assuré.

À consulter

Pour télécharger la maquette numérique PAL6 :

Pour en savoir plus sur les Habitations communautaires PAL6 : 

Pour toutes questions concernant le présent article, s’adresser à expertise.conseil@shq.gouv.qc.caCourriel

Équipe de projet

Maquette numérique
Architecte : Lafond Côté Architectes 
Ingénieur en structure : Douglas Consultants 
Consultants BIM : BIM One

La réalisation de la maquette numérique a été soutenue par la collaboration du Bureau de promotion des produits du bois du Québec (QWEB), le ministère de l’Économie et de l’Innovation, BIM Québec et la Société d’habitation du Québec.