Aide au logement pour le paiement du loyer – Questions fréquentes - Société d'habitation du Québec

Outils

Fil d'ariane

Aide au logement pour le paiement du loyer – Questions fréquentes

Q1. En quoi consiste ce programme?

Le Programme d’aide financière aux locataires pour le paiement de leur loyer dans le cadre de la pandémie de COVID-19 consiste :

  • à offrir un prêt sans intérêt, jusqu’au 1er août 2021;
  • d’un montant maximal de 1 500 $;
  • aux locataires qui n’ont pas suffisamment de liquidités pour payer la totalité ou une partie de leur loyer des mois de mai et juin 2020.

Le locataire doit présenter une demande d’aide financière d’ici le 15 juillet 2020.

Il est possible de faire cette demande par l’entremise de notre site Web.

L’aide financière est versée directement au propriétaire.

Q2. Qui est admissible au programme?

Pour être admissibles, les locataires doivent être résidents du Québec et avoir reçu ou être admissibles à recevoir la Prestation canadienne d’urgence (PCU)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou des prestations d’assurance-emploi du gouvernement du Canada en lien avec la pandémie de COVID-19.

Ils doivent être locataires d’un logement admissible et détenir au moment de la demande un bail de logement qui était en vigueur au 1er mai 2020.

Q3. Comment les citoyens doivent-ils procéder pour se prévaloir du programme?

Les locataires doivent présenter une demande d’aide financière en remplissant le formulaire prescrit par la Société d’habitation du Québec.

Cette demande doit être faite au plus tard le 15 juillet 2020.

Le locataire doit avoir préalablement informé son propriétaire de sa démarche.

Q4. À quel moment les propriétaires pourront-ils recevoir cet argent?

L’objectif du programme est de verser la somme aux propriétaires pour la fin du mois de mai.

Ce paiement sera fait dès que leur locataire aura satisfait à ses obligations pour le programme.

Q5. Mon propriétaire peut-il refuser de participer à la demande d’un prêt?

Cette démarche est positive et vise justement à permettre au locataire de s’acquitter de son obligation de payer son loyer.

En ce sens, il ne devrait pas y avoir de raison pour qu’un propriétaire refuse d’y participer.