Le radon dans les HLM - Société d'habitation du Québec

Outils

Espace partenaires

Fil d'ariane

Centres de services

Tous les services

Actualités

Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR)

Le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) a été mis en place pour favoriser la mobilisation et la concertation en vue d’appuyer la réalisation de projets ayant des retombées à l’échelle de toute une région ou, du moins, dans plus d’une municipalité régionale de comté (MRC).

Application en ligne

Colonne gauche

Le radon dans les HLM

Le radon est un gaz radioactif incolore, inodore et insipide qui est naturellement présent dans le sol. C’est lorsqu’il s’infiltre et se concentre dans les habitations qu’il devient problématique pour la santé des occupants. Au Québec, 10 % des bâtiments contiennent des concentrations de radon supérieures à la ligne directrice canadienne, et ce gaz se situe au deuxième rang des causes du cancer du poumon.

Dépistage du radon dans le parc de HLM

En janvier 2014, un projet pilote de mesure du taux de radon a été lancé dans plusieurs immeubles de logements de la Gaspésie. Moins de trois ans plus tard, dans le but d’offrir un milieu de vie sain aux locataires des HLM, la SHQ a entrepris de mesurer le taux de radon à l’ensemble des immeubles du parc de HLM.

En octobre 2016, les centres de services (CS) ont été mandatés pour réaliser le dépistage du radon dans tous les immeubles du parc de HLM de leur territoire d’ici décembre 2018. Une enveloppe budgétaire spéciale a été prévue pour les aider à assumer les coûts associés à ce projet.

Pour obtenir plus de renseignements sur le projet pilote réalisé en Gaspésie, vous pouvez consulter le rapport synthèse produit par la SHQ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en collaboration avec l’Institut national de santé publique du Québec.

Comment entreprendre le dépistage du radon dans les HLM

Les mesures du taux de radon doivent être prises à l’aide d’un dosimètre installé dans chaque logement situé au niveau le plus bas de l’immeuble, généralement le rez-de-chaussée, pour une période minimale de trois mois.

À la réception des résultats, diverses actions devront être entreprises selon le taux de radon dans l’air.

Si le taux de radon :

  • se situe en bas de 200 Bq/m3 : il n’y a aucune action à entreprendre.
  • se situe entre 200 Bq/m3 et 600 Bq/m3 : des travaux d’atténuation doivent être réalisés dans les 2 années qui suivent la réception du résultat.
  • dépasse 600 Bq/m3 : des travaux d’atténuation doivent être réalisés dans l’année qui suit la réception du résultat.

Par travaux d’atténuation, on entend tous travaux permettant d’abaisser le taux de radon dans l’air au plus bas niveau possible.

Pour démarrer l’opération de dépistage dans les immeubles du parc de HLM, les centres de services doivent informer les directeurs d’organismes par l’entremise d’une lettre. Ensuite, ces derniers communiqueront de la même manière à leurs locataires.

Ensuite, les centres de services doivent commander les dosimètres, les installer et les retirer. À ce sujet, des instructions (547 Ko) vous sont proposées. Lorsque la période de mesure est terminée, les centres de services devront acheminer dans un sac hermétique les dosimètres au laboratoire AccuStar, accompagnés du formulaire du laboratoire AccuStar (249 Ko) qu’ils devront compléter.

Finalement, lorsque les centres de services recevront les résultats du laboratoire, ils devront les communiquer aux gestionnaires d’organismes par l’entremise d’une lettre (en n’oubliant pas d’acheminer une copie par courriel à la SHQ). Ensuite, les gestionnaires des organismes communiqueront de la même manière à leurs locataires.

Pour aider les centres de services à planifier leurs interventions, la SHQ propose un tableau de suivi (23 Ko) où ils pourront inscrire entre autres les résultats du dépistage pour chaque immeuble, les recommandations et le calendrier des interventions. Les centres de services sont également invités à inscrire rapidement les résultats dans BSI.NET Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Pour plus de renseignements, consultez la section du site Web de Santé Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. qui explique entre autres ce que l’on doit savoir sur le radon et quels sont les travaux d’atténuation à entreprendre lorsque le taux dépasse la ligne directrice.

Pour l’exécution des travaux d’atténuation s’il y a lieu, vous devez faire appel à un professionnel certifié du Programme National de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Consultez leur site Web pour voir la liste des entreprises certifiées dans chaque région.

Vous avez des questions?

Communiquez avec votre équipe de soutien à la Direction de l’expertise technique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour obtenir les renseignements liés à l’organisation de cette intervention.

Publications

Liens utiles