Anode à courant imposé comme substitut de l'anode sacrificielle d'un chauffe-eau - Société d'habitation du Québec

{$cte.titreBandeau}

Fil d'ariane

Tous les chauffe-eau à accumulation sont pourvus d’une anode d’aluminium ou de magnésium dite « sacrificielle » qui s'oxyde et se corrode à la place de l’acier de la cuve du chauffe-eau. C'est le principe de la protection cathodique qui retarde la corrosion de la cuve du chauffe-eau. Cette protection demeure efficace tant et aussi longtemps que l’anode n’est pas désagrégée. Si l’anode se désintègre complètement, l’acier de la cuve se corrode, puis se perce, et le chauffe-eau doit être remplacé.

Parce qu’elle ne se désagrège pas, l’anode à courant imposé est une solution de rechange à l’anode sacrificielle, qui doit être remplacée dès que son diamètre original est réduit de moitié ou qu’une partie de son cœur en acier est exposée. Il est par ailleurs plus facile d’installer l’anode à courant imposé que de remplacer l’anode sacrificielle. De plus, l’anode à courant imposé peut, dans certains cas, faire tripler la longévité d’un chauffe-eau.

Pour connaître les vérifications et les interventions à effectuer sur un chauffe-eau, nous vous invitons à consulter la section appropriée du guide d’entretien préventif.

Description

L’anode à courant imposé se compose d’un alliage de titane insoluble qui reçoit un faible courant régulé de façon électronique par un redresseur enfichable sur une prise ordinaire de 120V, ce qui protège contre la rouille. Comme tout équipement électrique, le produit doit être certifié par l’Association canadienne de normalisation (CSA).

Recommandation

La Direction de l’expertise technique recommande d’installer une anode à courant imposé lorsqu’un chauffe-eau se perfore prématurément, c’est-à-dire après moins de quatre ans d’utilisation. L’organisme est tenu d’effectuer un suivi de la garantie qui s’applique après la première année d’installation de l’anode. Certaines garanties prévoient le remboursement du coût initial d’un chauffe-eau qui, au cours des vingt années suivant l’installation d’une anode à courant imposé, présenterait des perforations.

Le présent document vous est fourni à titre informatif et contient des renseignements techniques s’adressant à l’ensemble des organismes d'habitation sociale. L’organisme et son personnel technique demeurent responsables de s’assurer que les recommandations sont effectivement applicables à leur cas particulier. À cet effet, nous vous suggérons de consulter le Manuel de gestion du logement social, le Guide des immeubles, les normes applicables et, le cas échéant, tout professionnel compétent en la matière.