L’entretien et le nettoyage des gouttières, un mal nécessaire - Société d'habitation du Québec

{$cte.titreBandeau}

Fil d'ariane

L’entretien et le nettoyage des gouttières, un mal nécessaire

Le nettoyage des gouttières est nécessaire à l’approche de la saison froide afin de protéger sa maison des infiltrations d’eau et ainsi éviter bien des problèmes. En fait, le nettoyage des gouttières devrait se faire au moins deux fois par année, au printemps et à l’automne, et parfois plus si la toiture et les gouttières sont surplombées d’arbres.

La marche à suivre

  1. La Société d’habitation du Québec (SHQ) recommande de commencer le nettoyage de vos gouttières par la partie basse, celle à proximité du drain. Enlevez-y tous les débris et lavez à grande eau, idéalement avec un nettoyeur à haute pression.
  2. Après avoir positionné votre échelle en évitant de l’appuyer sur la gouttière, enlevez tout ce qui obstrue les profilés : feuilles, aiguilles de pin, graines, noix, insectes et parfois même les nids d’oiseaux, qui empêchent la bonne circulation et l’évacuation des eaux pluviales. Au besoin, aidez-vous d’une pelle à gouttière ou encore d’une truelle de jardin qui fera aussi bien l’affaire.
  3. Lorsque cette étape est complétée, bloquez temporairement l’extrémité de la partie descente et remplissez la gouttière d’eau. De cette manière, s’il y a des fuites le long de la gouttière horizontale, vous pourrez facilement les repérer.
  4. Débloquez ensuite l’extrémité et laissez l’eau s’évacuer librement. Lorsqu’il reste de la boue séchée ou quelques débris qui bloquent ou ralentissent l’évacuation, notamment au niveau du coude de la descente, prenez un chiffon et enlevez-les. Si, malgré toutes vos précautions, le débit d’évacuation demeure toujours lent, vérifiez le niveau d’inclinaison du tuyau de descente et ajustez-le au besoin. Celui-ci devrait être d’environ 3 millimètres par mètre. Par la même occasion, prenez le temps de bien examiner l’état des fixations et des crochets, l’emboîtement des boudins, les raccords et les embranchements.

Vous avez constaté quelques problèmes?

Votre gouttière est fendue ou percée? Certains crochets sont cassés ou des joints de raccord sont défectueux? La SHQ insiste sur l’importance d’effectuer les réparations requises. Selon la nature des dommages, faites appel à des professionnels qui vous fourniront de judicieux conseils, qui vous guideront dans le choix des matériaux de remplacement ou, encore, qui effectueront le travail pour vous.

Le saviez-vous?

Si vous intervenez à plus de 6 mètres de hauteur, vous devez obligatoirement porter un harnais de sécurité que vous ancrerez à l’aide de crochet de sécurité dans le mur de votre maison ou dans le bas de la toiture.

Pour plus de sécurité

Informez-vous auprès de votre quincaillier, il existe de nombreux accessoires conçus pour améliorer la sécurité tels que le pied stabilisateur pour échelle qui permet d’assurer la stabilité de l’échelle sur un terrain en pente ou accidenté ou une attache-échelle sur gouttière qui vous évitera de basculer vers l’arrière ou de chuter. Vous pouvez aussi travailler à deux. Pendant que l’un tient le bas de l’échelle, l’autre y grimpe.

Le présent document vous est fourni à titre informatif et contient des renseignements techniques s’adressant à l’ensemble des organismes d'habitation sociale. L’organisme et son personnel technique demeurent responsables de s’assurer que les recommandations sont effectivement applicables à leur cas particulier. À cet effet, nous vous suggérons de consulter le Manuel de gestion du logement social, le Guide des immeubles, les normes applicables et, le cas échéant, tout professionnel compétent en la matière.