Que faire en cas de panne de courant? - Société d'habitation du Québec

{$cte.titreBandeau}

Fil d'ariane

Afin de protéger les bâtiments lors d’une panne d’électricité, le locataire et le gestionnaire de l’immeuble doivent prendre diverses mesures en fonction de la durée de la panne et de la saison où elle survient. Vous trouverez dans cette fiche une liste non exhaustive de mesures à prendre pour protéger le bâtiment et assurer la sécurité des occupants. Ces interventions peuvent se diviser en quatre catégories : les mesures de base à prendre lorsqu’une panne électrique survient ainsi que les mesures à appliquer lorsque la panne se prolonge, lorsque les autorités compétentes (Sécurité publique, municipalité, service de sécurité incendie) ont ordonné la décision d’évacuer le bâtiment et lorsque les occupants regagnent leur domicile.

Lorsqu’une panne électrique survient (information destinée aux locataires)

Électricité

Pour éviter une surcharge électrique lors du retour du courant et pour empêcher que les appareils fonctionnent à vide et soient endommagés :

  • Débranchez les appareils domestiques, à l’exception du réfrigérateur et du congélateur.
  • Éteignez toutes les lumières, sauf une par étage. Réglez les thermostats à 5 °C.

Pour éviter des dommages aux appareils qui doivent fonctionner à la température de la pièce et toute surtension lors du retour du courant :

  • Débranchez tous les appareils électroniques (ordinateur, téléviseur, câblosélecteur, radio, chaîne stéréophonique, etc.). Ces appareils doivent être à la température de la pièce avant d’être allumés. Ils risquent d’être endommagés s’ils sont remis en fonction lorsqu’ils sont froids.

Lorsque la panne électrique se prolonge au-delà de quelques heures (information destinées aux locataires)

  • Évitez d’ouvrir la porte du réfrigérateur et du congélateur afin de préserver les aliments.
  • En hiver, actionnez la chasse d’eau des toilettes régulièrement pour éviter que l’eau gèle dans les tuyaux.
  • Au besoin, utilisez un système de chauffage d’appoint conçu pour l’intérieur.
  • Écoutez la radio; les autorités pourraient fournir des renseignements concernant la panne électrique (nature de la panne, durée anticipée, etc.).
  • Soyez prêts à évacuer le bâtiment lorsque les autorités compétentes en donneront l’ordre, le cas échéant.
  • Utilisez seulement des appareils de chauffage ou d’éclairage d’appoint à combustible ou des poêles portatifs conçus pour l’intérieur. L’utilisation d’appareils pour l’extérieur ou le camping (barbecue au charbon de bois ou au gaz, réchaud au gaz, etc.) présente un risque pour la santé. En effet, le monoxyde de carbone dégagé par ces appareils s’accumule, dans un endroit clos, et peut causer des maux de tête, des nausées, des étourdissements, une perte de conscience et même la mort.
  • Si vous utilisez une génératrice, assurez-vous de respecter les règles de sécurité ainsi que les consignes d’installation du fabricant. Il est important également de respecter l’intensité de courant de l’appareil. Lorsqu’un prolongateur (rallonge électrique) est nécessaire pour alimenter un appareil, il importe de se conformer aux instructions du fabricant de l’appareil quant au calibre minimal des conducteurs et à la longueur maximale du prolongateur pouvant être utilisé.

Lorsque la décision d’évacuer le bâtiment est prise (information destinée aux gestionnaires)

En tout temps

Chauffage

  • Assurez-vous qu’aucun système de chauffage d’appoint n’est en fonction lorsque les locataires quittent leur domicile.

Électricité

  • Coupez l’électricité en mettant le disjoncteur principal en position d’arrêt (OFF).

Gaz

  • Fermez les soupapes d’alimentation en gaz de chaque appareil.

Plomberie

  • Coupez l’eau potable en fermant la soupape d’entrée de l’eau. Celle-ci est généralement située au sous-sol sur le mur de la façade avant.

En plus, lorsque la température extérieure est sous le point de congélation

Plomberie

  • Vidangez la tuyauterie pour l’eau potable en ouvrant tous les robinets d’eau chaude et d’eau froide et en laissant l’eau s’égoutter (en ce qui concerne les robinets extérieurs, ouvrez-les pour la vidange et refermez-les immédiatement après). Vidangez aussi le chauffe-eau en installant un boyau d’arrosage à la sortie du réservoir, en le dirigeant dans un drain et en ouvrant le robinet de vidange du chauffe-eau pour laisser l’eau s’égoutter complètement au point le plus bas.
  • Tirez une dernière fois la chasse d’eau des toilettes pour vider les réservoirs.
  • Vidangez la tuyauterie des systèmes de chauffage à eau chaude, les calorifères, les bouilloires et les réservoirs d’expansion.
  • Ouvrez les robinets de vidange et laissez l’eau s’égoutter à l’aide d’un boyau ou d’un récipient. Ouvrez les purgeurs d’air et fermez l’entrée d’eau de la fournaise.
  • Vidangez les pompes (pompe pour le puits, pompe de circulation d’eau chaude, pompe de puisard, les réservoirs d’expansion, etc.).
  • Débranchez la tuyauterie flexible de la laveuse et ouvrez les robinets.
  • Vidangez les distributeurs d’eau potable.
  • Mettez si possible un antigel à plomberie non toxique (à la rigueur du lave-vitre pour auto) dans les endroits suivants :
    • le réservoir de la toilette (1/2 litre);
    • la cuvette de la toilette (1 litre);
    • l’évier de la cuisine (1/2 litre);
    • le lavabo de la salle de bain (1/2 litre);
    • la cuve à lavage (1/2 litre);
    • la laveuse (2 litres);
    • le siphon de la laveuse (1/2 litre);
    • la baignoire (1/2 litre);
    • la douche (1/2 litre);
    • le lave-vaisselle (1 litre);
    • le drain de plancher (1/2 litre);
    • le distributeur d’eau potable (1/2 litre).

Enveloppe du bâtiment

Afin de conserver la chaleur dans le bâtiment :

  • Assurez-vous que l’air ne s’infiltre pas par les fenêtres, par les portes ou par les entrées et sorties d’air (sécheuse, hotte de la cuisinière, ventilateur de la salle de bain, système de ventilation central ou autonome, système de ventilation naturelle ou forcée dans le vide sanitaire, etc.).
  • Laissez les rideaux des fenêtres ouverts pour permettre à la lumière du soleil d’entrer.

Lors du retour au domicile (information destinée aux gestionnaires)

Vérifier l’état des lieux

  • Vérifiez s’il n’y a pas eu de dégâts en inspectant l’extérieur du bâtiment (mât électrique, fils) ainsi que chacune des pièces.

Rétablir l’alimentation électrique

  • Avant de remettre le disjoncteur principal en position de marche (ON), assurez-vous que les disjoncteurs des appareils suivants sont en position d’arrêt (OFF) (ou, selon le cas, dévissez les fusibles) :
    • Chauffe-eau;
    • Fournaise (air);
    • Chaudière (eau);
    • Pompe, s’il y a lieu;
    • Système de ventilation des corridors, s’il y a lieu.
  • Autant que possible, mettez également en position d’arrêt (OFF) les disjoncteurs des circuits de dérivation secondaire (petits disjoncteurs de 20 ampères et plus); vous pouvez également dévisser les fusibles, selon le cas.
  • Remettez le disjoncteur principal en position de marche (ON).
  • Si des disjoncteurs ne restent pas enclenchés (ou si des fusibles brûlent), vérifiez-en la cause (surcharge, eau, bris) et, au besoin, consultez un électricien.
  • Chauffez suffisamment le bâtiment avant de remettre en marche les systèmes d’alimentation en eau et de chauffage qui fonctionnent à l’eau : étant donné que les appareils de plomberie et les tuyaux peuvent être très froids, il y a risque de gel. Pour réduire les risques de bris causé par des bouchons de glace dans la tuyauterie ou un manque de drainage des appareils, attendez que la température dans la pièce où se trouve l’appareil soit d’au moins 18 °C avant de le remettre en fonction.

Redémarrer le système de chauffage par plinthes électriques

  • Remettez progressivement les disjoncteurs des circuits de dérivation secondaire en position de marche (ON), à l’exception de ceux ayant déjà été mentionnés plus haut (chauffe-eau, fournaise, chaudière, pompe, système de ventilation des corridors), qui doivent rester en position d’arrêt (OFF). On recommande de mettre en marche environ la moitié des plinthes électriques et d’attendre une demi-heure avant de faire fonctionner les autres.

Remettre en fonction le système de chauffage à air chaud

  • Si le système utilise de l’électricité ou de l’huile, remettez le disjoncteur du circuit de chauffage en position de marche (ON).
  • Si le système utilise du gaz naturel, ouvrez d’abord le robinet d’alimentation en gaz et allumez le pilote s’il n’y a pas d’allumage électronique avant de remettre le disjoncteur du système de chauffage en position de marche (ON). Vérifiez l’entrée d’air de l’appareil et assurez-vous qu’il y a assez de ventilation pour que celui-ci fonctionne de façon sécuritaire.

N. B. Si le pilote est demeuré longtemps éteint lorsque le robinet d’alimentation en gaz était ouvert, assurez-vous de bien ventiler la pièce avant d’allumer le pilote.

  • Remettez le disjoncteur du circuit de chauffage de la fournaise en position de marche (ON) pour démarrer les appareils et vérifiez si tout fonctionne normalement.
  • Si l’appareil ne démarre pas, actionnez le bouton « RESET ». S’il ne fonctionne toujours pas, appelez un spécialiste.

Remettre en marche le système de chauffage à l’eau (hydronique)

  • Assurez-vous que le bâtiment est suffisamment chaud avant de démarrer un système de chauffage à l’eau. Un chauffage d’appoint peut être nécessaire pour obtenir une température suffisante (pour éliminer les bouchons de glace et éviter qu’il s’en forme de nouveaux) avant de remettre le système de chauffage à l’eau en fonction.

N. B. Avant de redémarrer le système de chauffage, assurez-vous également d’avoir pris toutes les précautions mentionnées pour l’étape « redémarrer le système de distribution et de chauffage d’eau domestique ».

  • Remplissez le système de chauffage d’eau si vous avez l’habitude de le faire; sinon, communiquez avec un spécialiste.
  • Assurez-vous d’abord que le disjoncteur de la chaudière est en position d’arrêt (OFF).
  • Fermez la soupape de vidange située au bas de la chaudière.
  • Fermez les robinets de purge de tous les calorifères, sauf celui qui est situé le plus loin de la chaudière à l’étage supérieur, afin de permettre au système d’expulser l’air de la tuyauterie.
  • Ouvrez la soupape d’entrée de l’eau de la chaudière, qui est généralement située au-dessus de celle-ci, pour remplir le système à la pression originale (pression qu’il y avait à l’arrêt du système).
  • Surveillez le calorifère dont le robinet est ouvert jusqu’à ce que l’eau s’en échappe normalement, puis refermez-le immédiatement.
  • Éliminez l’air qui est resté dans les autres calorifères en ouvrant chaque robinet de purge jusqu’à ce que l’eau s’en échappe normalement, puis refermez-le.
  • Remettez le disjoncteur de la chaudière en position de marche (ON) ou, selon le cas, replacez le fusible.

Redémarrer le système de distribution et de chauffage d’eau domestique

  • Refermez tous les robinets, incluant les robinets de la laveuse, les robinets extérieurs, le robinet de purge (au-dessus de la soupape d’entrée de l’eau) et, s’il y a lieu, le robinet d’alimentation du système de chauffage à l’eau chaude; laissez toutefois ouverts un robinet d’eau chaude et un robinet d’eau froide à l’étage le plus élevé.
  • Ouvrez la soupape d’entrée de l’eau du bâtiment si ce n’est déjà fait et, s’il y a lieu, remettez le disjoncteur de la pompe d’alimentation en eau en position de marche (ON) après l’avoir actionnée.
  • Vérifiez s’il n’y a pas de fuites.
  • Vérifiez si les toilettes se remplissent normalement.
  • Vérifiez si l’eau coule du robinet qui avait été laissé ouvert à l’étage le plus haut. Lorsque l’eau sort de façon continue du robinet d’eau froide, fermez-le. Attendez que l’eau coule également du robinet d’eau chaude (cela peut prendre environ 30 minutes, car il faut que le chauffe-eau se remplisse totalement), puis fermez-le.
  • Assurez-vous que l’eau s’écoule normalement dans le système de drainage.
  • Vérifiez s’il n’y a pas de fuites dans l’ensemble du système d’alimentation en eau.
  • Ouvrez chacun des autres robinets pour enlever l’air dans la tuyauterie et fermez-les lorsque l’eau coule normalement.
  • Si le chauffe-eau utilise de l’électricité ou de l’huile, remettez son disjoncteur en position de marche (ON).
  • Si, par contre, le chauffe-eau fonctionne au gaz naturel, ouvrez d’abord le robinet de gaz, puis allumez le pilote s’il n’y a pas d’allumage électronique avant de remettre le disjoncteur du chauffe-eau en position de marche (ON). Vérifiez l’entrée d’air de l’appareil et assurez-vous qu’il y a assez de ventilation pour que celui-ci fonctionne de façon sécuritaire.

N. B. Si le pilote est demeuré longtemps éteint lorsque le robinet de gaz était ouvert, assurez-vous de bien ventiler la pièce avant d’allumer le pilote.

  • Au cours des journées qui suivent, exercez une surveillance régulière afin de détecter toutes fuites éventuelles.
  • Démarrez un cycle complet de rinçage de la laveuse et du lave-vaisselle pour éliminer l’antigel si vous avez pris la précaution d’en mettre dans ces appareils.

Redémarrer les systèmes spécialisés

Remettez en marche les systèmes spécialisés (ventilation, gicleurs, champ d’épuration, traitement d’eau, etc.) :

  • Consultez un spécialiste ou, si vous avez l’habitude de le faire, suivez les instructions du fabricant (mise en marche, entretien, séquences de détection et de correction des problèmes).

Autres précautions à prendre

  • Assurez-vous que les sorties et les entrées d’air (sécheuse, ventilateur de la cuisine, ventilateur de la salle de bain) ne sont pas obstruées et que tout fonctionne normalement.
  • S’il y a lieu, remettez le disjoncteur du système de ventilation des corridors en position de marche (ON).
  • Rebranchez les appareils électroniques et électriques lorsque la température intérieure est stabilisée.
  • Pour les cuisinières à gaz, prenez les mêmes précautions que pour les appareils de chauffage.
  • Assurez-vous d’enlever l’antigel du distributeur d’eau si vous avez pris la précaution d’en mettre et nettoyez-le.
  • Demandez à vos locataires de jeter les aliments périssables tels que les produits laitiers, les viandes, les poissons et les œufs qui ont été exposés à une température de plus de 4 °C pendant plus de 2 heures.
  • Demandez également à vos locataires de jeter toute la nourriture contenue dans le réfrigérateur ou le garde-manger que le gel et le dégel auraient pu rendre impropre à la consommation.

Renseignements complémentaires

De l’information complémentaire, qui s’adresse davantage aux locataires, est disponible sur les sites Internet du gouvernement du Canada Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et du ministère de la Sécurité publique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. On y traite, entre autres choses, de l’élaboration d’un plan familial d’urgence ainsi que du matériel que devrait contenir la trousse d’urgence afin qu’un ménage puisse être autosuffisant durant au moins 72 heures.

Le présent document vous est fourni à titre informatif et contient des renseignements techniques s’adressant à l’ensemble des organismes d'habitation sociale. L’organisme et son personnel technique demeurent responsables de s’assurer que les recommandations sont effectivement applicables à leur cas particulier. À cet effet, nous vous suggérons de consulter le Manuel de gestion du logement social, le Guide des immeubles, les normes applicables et, le cas échéant, tout professionnel compétent en la matière.