Programme officiel du Rendez-vous de l’habitation 2014 - Société d'habitation du Québec

Outils

Fil d'ariane

La SHQ

Programme officiel du Rendez-vous de l’habitation 2014

Thème : Conjuguer l’habitat au futur

Horaire du Rendez-vous de l’habitation

9 h  Présentation de la journée

Marie-Claude Lavallée, animatrice

Marie-Claude LavalléeMarie-Claude Lavallée est bien connue du public de Radio-Canada et de RDI où elle s’est illustrée pendant plus de 30 ans dans une grande variété de téléjournaux et d’émissions, dont Entrée des artistes.

Au cours de la dernière année, Marie-Claude Lavallée présentait les journaux télévisés de fin de semaine, à RDI, mais elle a choisi de quitter la société d’État le 25 mai dernier.

Aujourd’hui pigiste, elle consacre ses énergies à l’animation radio, à l’animation de colloques et de soirées de remise de prix et à la formation.

9 h 5  Allocution d’ouverture

Jean Rousselle, adjoint parlementaire du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministre responsable de la Société d’habitation du Québec

9 h 15  Grande conférence

Logement abordable : Sortir des sentiers battus

Avi Friedman, spécialiste en urbanisme et professeur à l’École d’architecture de l’Université McGill

L'an dernier, lors de son année sabbatique, l’auteur des livres Innovative Houses, Narrow Homes, et Fundamentals of Sustainable Dwellings a visité et photographié des immeubles issus de projets innovants dans le monde entier et en a interrogé les concepteurs. Il a visité des ensembles immobiliers sur quatre continents dans des pays comme la Chine, la Suède, le Danemark et l’Australie. Au cours de sa présentation, il décrit ces réalisations uniques et leurs effets attendus sur la conception future.

M. Avi FriedmanAvi Friedman est professeur d'architecture à l'Université McGill où il a créé le programme de la Maison abordable. Il est également auteur de 14 ouvrages, éditorialiste et lauréat d’un Prix mondial de l'habitat des Nations Unies. Au cours des deux dernières décennies, cet éminent spécialiste en urbanisme a fait des recherches, a enseigné, a donné des conférences et a conçu des communautés, ainsi que des logements, ici et à l'étranger. Il a également consulté des villes, des provinces et des états, de même que des organismes sans but lucratif, au sujet de leur potentiel, et leur a offert un modèle de changement.

10 h 10 Présentation de l’exposition Habiter le Nord

André Casault, architecte (OAQ, FIRAC) et professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval

L’exposition présente des manières passées, présentes et futures d’habiter le Nord. Ces différentes façons d’habiter le Nord s’échelonnent sur une période de plusieurs milliers d’années; allant des habitats thuléens aux maisons construites par la Société d’habitation du Québec en passant par les maisons de tourbe construites par les Vikings au Groenland. L’exposition présente aussi des prototypes conçus et construits par des centres de recherche ou des spécialistes en architecture, ainsi que plusieurs « maisons pour l’avenir » imaginées par les étudiants de l’École d’architecture de l’Université Laval.

M. André CasaultMembre de l’Ordre des architectes du Québec et Fellow de l’Institut Royal d’architecture du Canada, M. Casault est diplômé de l’Université Laval à Québec, de l’Université Qinghua, en Chine et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis. Depuis 1995, il est professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval où il est également responsable de la concentration de maîtrise Habitats et cultures et du groupe de recherche du même nom. Il organise des ateliers, mène des projets de recherche majeurs et présente les résultats de ses travaux et des expositions dans de nombreux pays et régions, dont la Chine, le Vietnam, le Liban, le Sénégal, la Côte-Nord et le Nunavik.

10 h 15  Pause et visite de l’exposition Habiter le Nord

10 h 45  Ateliers de réflexion au choix

Chaque question fera l'objet d'une présentation par un spécialiste et les participants seront invités à discuter entre eux de la problématique présentée pour ensuite dégager des pistes de solutions.

  1. Quels sont les défis sociodémographiques en matière d’habitat?

  2. Frédéric F. Payeur, démographe à l’Institut de la statistique du Québec (ISQ)

    Les nouvelles perspectives démographiques du Québec nous confirment encore une fois que la population est vieillissante. Mais qu’en est-il des disparités régionales du vieillissement et de la croissance démographique? En matière d’habitat, quels sont les défis qui découlent de ces tendances?

    M. Frédéric F. PayeurFrédéric F. Payeur est démographe à la Direction des statistiques sociodémographiques de l'ISQ et il enseigne les perspectives démographiques et la démographie appliquée à l'Université de Montréal. Spécialisé dans l’étude de la mortalité et de l’espérance vie, il a également été chargé de projet pour la dernière édition des projections démographiques du Québec. Depuis 2008, il exécute pour l’ISQ plusieurs mandats portant sur les perspectives d’évolution de la population québécoise.

  3. Quels sont les secteurs d’avenir qui nous permettront de stimuler l’économie, de favoriser l’équité sociale et de protéger l’environnement?

  4. Alain Rayes, maire de Victoriaville

    La Ville de Victoriaville est à l'avant-garde en matière de développement durable, d'inclusion citoyenne et de développement économique. Le maire de cette ville dynamique vient discuter avec nous d’initiatives innovantes qui ont vu le jour sur son territoire, telles que le programme de subvention et d’attestation Victoriaville – Habitation DURABLE, dont peuvent maintenant s'inspirer toutes les municipalités.

    M. Alain Rayes

    Alain Rayes est titulaire d’une maîtrise en administration scolaire et d’un baccalauréat en enseignement des mathématiques et de l’informatique. Ses performances, tant à titre de professeur de mathématiques que de directeur de l’une des plus grosses polyvalentes au Québec, n’ont pas tardé à lui valoir la reconnaissance de ses pairs et différentes distinctions.

    En novembre 2009, son engagement social et sa volonté d’être dans l’action l’amènent à briguer le poste de maire. Élu, il se démarque rapidement par son dynamisme, ses qualités de rassembleur, son esprit d’entreprise et sa volonté de faire de Victoriaville la ville de région la plus actuelle au Québec.

  5. Quels sont les éléments les plus importants à prendre en considération pour planifier l’habitat futur?

  6. M. André CasaultAndré Casault, architecte (OAQ, FIRAC) et professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval

    • Notre rapport à l’habitat est-il soutenable?
    • L’est-il écologiquement, socialement, économiquement et… poétiquement?
    • Pouvons-nous habiter notre planète de façon durable?
    • Notre rapport à l’environnement est-il trop agressif? Nous nous comportons comme si la terre nous appartenait. Pouvons-nous changer ce paradigme?

    André Casault, architecte et professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval, observe depuis plus de 40 ans nos façons d’habiter la planète. Ses expériences de recherche-action et d’enseignement l’ont mené en Chine, au Vietnam, en Afrique et ici, au Québec, auprès des Innus et des Inuits. Depuis le début de sa carrière, il s'emploie à concevoir nos habitats de façon participative. C’est à partir de réflexions globales et locales qu’il abordera, dans cet atelier, la question de la soutenabilité de notre manière d’« habiter » actuelle et celle des défis qui nous attendent.

12 h  Dîner

13 h 30  L’économie sociale

Nancy Neamtan, présidente-directrice générale du Chantier de l’économie sociale

Les stratégies économiques misant exclusivement sur la création de richesse des récentes décennies n'ont pas donné les résultats escomptés pour combler les inégalités sociales et réduire la pauvreté. Au contraire, jamais les écarts entre riches et pauvres n'ont été aussi grands. Devant ce constat, partout sur la planète des citoyens se mobilisent et d'autres logiques économiques émergent pour répondre aux besoins et aux aspirations des collectivités. Quel est l'avenir de cette économie sociale et solidaire qui remet l'être humain au centre de ses préoccupations? Comment le secteur de l'habitation peut miser encore plus sur cette approche de développement?

Mme Nancy NeamtanPrésidente-directrice générale du Chantier de l’économie sociale, une corporation autonome réunissant les acteurs de l’économie sociale au Québec depuis 1996, Mme Neamtan a mené de nombreux dossiers ayant contribué au développement de l’économie sociale québécoise. Présidente du Réseau d’investissement social du Québec durant dix ans, présidente du Conseil des fiduciaires de la Fiducie du Chantier depuis 2006, elle est également reconnue internationalement comme experte de l'économie sociale et travaille notamment avec l'Organisation internationale du travail (OIT) et le Forum de l'OCDE sur l'innovation sociale.

Mme Neamtam a été nommée officière de l’Ordre national du Québec en juin 2012. L’Université du Québec en Outaouais lui a attribué, en 2013, le titre de docteur honoris causa, en signe de reconnaissance de sa carrière et de ses réalisations.

14 h 15  Vieillissement collectif et innovation sociale

D’un point de vue démographique, le Québec est à un tournant de son histoire : cinq générations se côtoient. Les premiers baby-boomers sont arrivés à l’âge dit « de la retraite », prêts à relever de nouveaux défis, d’autant plus que l’espérance de vie des aînés n’a jamais été aussi prometteuse. Les visages du vieillissement se multiplient, tout comme les intérêts et les besoins qui en découlent. Les regards nouveaux que proposent l’innovation sociale et le plurigénérationnel sont des pistes à explorer afin de repenser l’habitation et la cohabitation pour une société plus inclusive. Comment l’expérience du projet Trajectoire peut-elle se transposer dans d’autres domaines comme l’habitation?

Steeven Pedneault, chargé de projet, innovation sociale chez PrésÂges
Huguette Robert, coordonnatrice chez PrésÂges

Avec un baccalauréat en animation et recherche culturelles et quelques années d’expérience sur le terrain, Huguette Robert se joint, en 1991, à l’équipe de PrésÂges comme agente de développement, puis comme coordonnatrice.

Issu des milieux des communications, de l’événementiel et du design, Steeven Pedneault a rapidement développé son intérêt à explorer des outils non conventionnels pour le milieu communautaire.

Leurs chemins se croisent à PrésÂges, dont la mission est de contribuer au développement du milieu communautaire des aînés au Québec. Possédant des expériences complémentaires, ce duo partage un même besoin de créativité et d’innovation. Ensemble, ils conçoivent Trajectoire.

15 h  Pause et visite de l’exposition Habiter le Nord

15 h 30  La troisième voie : l’alternative de l’autopromotion

Alexandre Turgeon, président de Vivre en Ville

Pour répondre à moindres coûts aux besoins des citoyens en matière d’habitation, des municipalités peuvent favoriser la formule de l’autopromotion. Cette démarche immobilière permet à un groupe de personnes, accompagnées par des professionnels, d’accéder à la propriété en investissant ensemble dans un projet conçu sur mesure, sans l’intermédiaire d’un promoteur. En Allemagne, la pratique de l’autopromotion (baugruppen) a contribué à créer des milieux de vie complets, adaptés aux familles, diversifiés aux plans architectural et social, et pouvant s’adapter aisément aux changements socioéconomiques qui surviendront dans l’avenir. Cette formule, entre autres, peut être mise à contribution pour concevoir un véritable habitat collectif durable au Québec.

M. Alexandre TurgeonFondateur et président de Vivre en Ville, Alexandre Turgeon est directeur général du Conseil régional de l’environnement – région de la Capitale-Nationale et président du Centre culture et environnement Frédéric Back. Il cumule près de 20 ans d’expérience en urbanisme et en environnement, notamment à titre de gestionnaire de projet et de communicateur sur le thème des collectivités viables. Il a orchestré la mise en œuvre de projets de démonstration comme la coopérative d’habitation Vivre en Ville et le bâtiment écologique du Centre culture et environnement Frédéric Back, à Québec.

16 h 15  Retour sur les ateliers

Marie-Claude Lavallée, animatrice

16 h 45  5 à 7 de réseautage