Contamination à la mérule pleureuse : création d’un comité pour documenter la problématique - Société d'habitation du Québec

Outils

Navigation principale

Fil d'ariane

Communiqué de presse

Contamination à la mérule pleureuse : création d’un comité pour documenter la problématique

Québec, le 8 juillet 2016. – La Société d’habitation du Québec annonce la mise sur pied d’un comité interministériel chargé de documenter les problématiques générées par la mérule pleureuse, un champignon méconnu qui se propage au bois, le faisant pourrir et attaquant l’intégrité des bâtiments. Il existe actuellement très peu d’études et de recensements sur les cas observés de mérule pleureuse.

Le comité sur la mérule pleureuse est dirigé par la Société d’habitation du Québec. Le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, le ministère de la Sécurité publique et la Régie du bâtiment du Québec prennent également part aux travaux de ce comité. Son mandat consiste principalement à documenter la situation de bâtiments contaminés par la mérule pleureuse et à émettre des recommandations au gouvernement. Les principales actions de ce comité se traduiront par :

  • Un portrait des politiques publiques et des cas de mérule au Québec, au Canada et à l’échelle internationale;
  • Une évaluation des impacts sur la santé et l’environnement;
  • Une précision des rôles et les responsabilités des différents intervenants;
  • Une identification des approches préconisées pour l’éradication et l’élimination des matériaux contaminés;
  • Une définition des bonnes pratiques de construction et de rénovation;
  • La détermination et la mise en place d’un mécanisme de suivi de la situation.

Les membres de ce comité s’appuieront notamment sur les cas antérieurs de contamination survenus au Québec et ailleurs dans le monde. Ils s’inspireront également d’un projet-pilote dans la municipalité de Saint-Marcellin consistant en la démolition de façon sécuritaire d’une maison contaminée.