Le Gouvernement du Québec veut intervenir de manière plus efficace auprès des personnes handicapées - Société d'habitation du Québec

Outils

Navigation principale

Fil d'ariane

Communiqué de presse

Le Gouvernement du Québec veut intervenir de manière plus efficace auprès des personnes handicapées

Programme d’adaptation de domicile

Québec, le 20 novembre 2013. – Le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, ministre des Transports et ministre responsable de la Société d'habitation du Québec (SHQ), monsieur Sylvain Gaudreault, est heureux d’annoncer que des modifications au Programme d’adaptation de domicile (PAD) de la SHQ permettront de diminuer le délai de traitement de certaines demandes.

Ainsi, une nouvelle mesure sera mise en place progressivement afin que les travaux nécessaires pour permettre à des personnes handicapées d’accéder à leur domicile puissent être réalisés plus rapidement. Cette mesure donnera droit à une aide financière permettant l’installation d’une rampe d’accès ou d’une plateforme élévatrice requérant la présence d’un aidant. Les bénéficiaires de cette mesure auront ainsi l’avantage de réaliser plus rapidement des travaux d’accès à leur domicile et pourront par la suite, au besoin, faire réaliser d’autres travaux d’adaptation à l’intérieur de leur logis.

« Nous avons décidé d’intervenir de manière plus efficace auprès des personnes handicapées afin de réduire les risques associés à un accès au domicile inadéquat, de favoriser un retour rapide de ces personnes dans leur milieu et de faciliter leurs déplacements pour qu’elles reçoivent des soins appropriés et qu’elles mènent une vie sociale active », a indiqué le ministre Gaudreault.

Depuis plusieurs années, la SHQ travaille, de concert avec ses partenaires municipaux et ses partenaires du réseau de la santé et des services sociaux, à élaborer et à proposer diverses solutions afin d’optimiser l’application du PAD et de diminuer le délai de traitement des dossiers présentés dans le cadre de ce programme. Le délai moyen de traitement des demandes est ainsi passé de 45 mois en 2006-2007 à 26 mois en 2012-2013.

« À titre de ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse et ministre responsable des personnes handicapées, je me réjouis de cette heureuse nouvelle. Les groupes de personnes handicapées réclament depuis longtemps l'accélération du traitement des demandes afin de leur permettre de bénéficier d'un milieu de vie adapté dans un délai plus rapide. La mesure annoncée aujourd'hui est une démonstration concrète que la collaboration des partenaires, combinée à une réelle volonté politique, mène à la réalisation d'avancées tangibles pour l'accessibilité des lieux, le soutien à la quête de l'autonomie et l’amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées », a conclu la ministre Véronique Hivon.

Des interventions concrètes

Rappelons qu’en 2012-2013, la SHQ a investi 20,7 M$ pour soutenir financièrement l’adaptation de 1 347 logements au Québec, ce qui représente une subvention moyenne de près de 15 400 $ par logement. Par ailleurs, au cours de la même période, la SHQ a versé 1,9 M$ pour répondre à 3 810 demandes de réparation d’équipements spécialisés et elle s’est engagée à verser une aide financière totale de 1,4 M$ pour le remplacement de 67 équipements spécialisés constitués principalement de plateformes élévatrices pour personnes en fauteuil roulant.

À propos de la Société d'habitation du Québec

À ce jour, la Société d'habitation du Québec a aidé plus de 18 000 personnes handicapées à profiter d’un logement mieux adapté à leurs besoins. Ces interventions ont également favorisé le maintien à domicile de ces personnes et ont contribué à réduire le recours aux services publics qui leur sont destinés.

Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes et les services offerts par la SHQ, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca. Vous pourrez également y consulter Espace Habitat Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., un nouveau magazine Web qui traite notamment des retombées des interventions de la SHQ sur l'ensemble de la société québécoise.