Trois paliers de gouvernement inaugurent la deuxième phase de la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC et investissent dans le logement abordable - Société d'habitation du Québec

Outils

Navigation principale

Fil d'ariane

Communiqué de presse

Trois paliers de gouvernement inaugurent la deuxième phase de la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC et investissent dans le logement abordable

Québec, le 18 février 2014. – Grâce aux efforts conjugués des gouvernements du Canada et du Québec, de la Ville de Québec et de leurs partenaires du milieu, des aînés en légère perte d’autonomie ont maintenant accès à 46 logements abordables adaptés à leurs besoins.

La deuxième phase de la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC, dont la construction a nécessité un investissement totalisant près de 7,6 M$, a été inaugurée aujourd’hui par monsieur Jacques Gourde, secrétaire parlementaire du premier ministre, pour les Langues officielles et pour l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et député de Lotbinière–Chutes-de-la-Chaudière, au nom de l'honorable Candice Bergen, ministre d'État (Développement social), l’adjoint parlementaire au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, monsieur André Villeneuve, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, ministre des Transports et ministre responsable de la Société d’habitation du Québec (SHQ), monsieur Sylvain Gaudreault, et le maire de Québec, monsieur Régis Labeaume.

Le gouvernement du Canada, par l’entremise de l’Entente sur l’investissement dans le logement abordable 2011-2014, et le gouvernement du Québec, en vertu du programme AccèsLogis Québec de la SHQ, ont investi conjointement plus de 3,1 M$ pour la construction de ces logements. De plus, la SHQ garantit le prêt hypothécaire contracté par la Coopérative d’habitation de l’ARC pour compléter le financement du projet. La contribution totale du milieu s’élève à plus de 941 000 $, dont quelque 850 000 $ proviennent de la Ville de Québec, alors que plus de 91 000 $ sont alloués par le Bureau de l'efficacité et de l'innovation énergétiques du ministère des Ressources naturelles pour faire en sorte que le bâtiment réponde aux normes du programme Novoclimat.

« Notre gouvernement est déterminé à collaborer avec les partenaires afin de concevoir et de mettre en œuvre des solutions à l’échelle locale dans le domaine du logement. Cet investissement aide les Québécois à se procurer un logement sûr et abordable qui répond à leurs besoins », a déclaré le secrétaire parlementaire Jacques Gourde.

« Le modèle coopératif sur lequel est basée la deuxième phase de la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC permet aux aînés de s’engager et de contribuer au dynamisme de leur communauté. En plus d’améliorer le bien-être des aînés, ce complexe d’habitation s’intègre bien dans son environnement, ce qui témoigne de la vision du gouvernement du Québec en matière de développement du logement social et communautaire », a signalé l’adjoint parlementaire André Villeneuve.

Située dans l’arrondissement de Charlesbourg, la deuxième phase de la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC compte 46 logements, répartis sur quatre étages. Le service des repas et l'entretien des espaces communautaires sont assurés par la Coopérative de solidarité des services à domicile de Québec. De plus, cet organisme propose de l’accompagnement et du soutien à domicile pour les locataires. L’immeuble est situé à quelques pas de la première phase qui compte deux bâtiments totalisant 48 logements abordables destinés à des aînés autonomes.

« Je tiens à saluer les efforts déployés par les membres de la Coopérative d’habitation de l’ARC pour la réalisation de cette deuxième phase. Dans un contexte où le nombre de logements vacants est bas, il est important pour la Ville d’améliorer les conditions de vie des aînés qui ont des besoins particuliers et de leur permettre de demeurer actifs et présents dans notre communauté », a souligné le maire Régis Labeaume.

Soulignons qu’une aide financière additionnelle de près de 396 000 $, répartie sur cinq ans et assumée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la Ville, permet à 23 locataires de la deuxième phase de la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC de bénéficier du programme Supplément au loyer, ce qui fait en sorte qu’ils ne déboursent pas plus de 25 % de leur revenu pour se loger.

Société canadienne d’hypothèques et de logement

Cette année, par l’entremise de la SCHL, le gouvernement du Canada investira environ 2 G$ dans le logement. De ce montant, 1,7 G$ seront consacrés au soutien de près de 600 000 ménages vivant dans des logements sociaux. Au Québec, cela représente quelque 127 150 ménages. Ces investissements améliorent la qualité de vie des Canadiens à faible revenu et des ménages vivant dans des logements sociaux, notamment les sans-abri et les personnes à risque de le devenir, les aînés, les personnes handicapées, les immigrants récents et les Autochtones.

Pour en savoir davantage sur la manière dont la SCHL soutient l’aménagement de maisons solides et de collectivités prospères pour tous les Canadiens, communiquez avec la SCHL au 1 800 668-2642 ou visitez www.cmhc-schl.gc.ca.

Société d’habitation du Québec

La SHQ a pour mission de favoriser l'accès des citoyens à des conditions adéquates de logement. Chaque année, grâce à ses programmes et à ses nombreux partenaires, elle aide plus de 230 000 ménages québécois.

Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes et les services offerts par la SHQ, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca. Vous pourrez également y consulter Espace Habitat Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., le magazine Web de la SHQ qui traite notamment des retombées des interventions de celle-ci sur l'ensemble de la société québécoise.