Analyse d'une demande d'aide financière - Société d'habitation du Québec

Outils

Navigation principale

Fil d'ariane

Analyse d'une demande d'aide financière

Les demandes d’aide financière des organismes d’action communautaire autonome sont soumises à un examen de conformité administrative (voir la section précédente). Une fois cette étape franchie, la SHQ analyse le bien-fondé de la demande.

L’organisme doit formuler sa demande de manière à ce que l’on puisse évaluer globalement les éléments suivants :

  • si son action est ancrée dans la pratique de l’action communautaire autonome (démonstration d’une vie associative et démocratique au sein de l’organisme, enracinement dans le milieu communautaire, poursuite d’une mission sociale propre qui favorise la transformation sociale, etc.);
  • s’il est capable de réaliser son mandat (notamment s’il remplit la mission pour laquelle il demande du soutien);
  • si ses interventions correspondent aux besoins du milieu, aux objectifs du programme d'aide et aux orientations gouvernementales en matière d’habitation;
  • s’il est bien géré (réalisme des budgets, diversité des sources de financement et efforts démontrés par l’organisme en ce sens);
  • s’il rayonne dans son milieu (notamment la diversité des partenaires en provenance des secteurs communautaire, public et privé).

Critères d'évaluation

Outre les critères d'admissibilité mentionnés, les critères suivants sont utilisés pour évaluer la demande. Le pointage indiqué entre parenthèses précise l’importance relative donnée à chacun de ces critères :

  • pertinence et retombée du projet au regard des besoins du milieu en habitation (45 points)
  • valorisation du partenariat avec d'autres organismes du milieu (communautaire, public et privé) intéressés par ces questions (idéalement plus d’un partenaire). L’organisme doit faire la démonstration de cette collaboration en joignant les ententes de partenariat à sa demande (20 points)
  • réalisme du projet présenté (démarche, résultats escomptés, moyens choisis, budget, échéancier et évaluation du projet) et capacité de l’organisme à le mener à bien (15 points)
  • diversité et provenance des autres sources de financement du projet (au moins une source de financement externe est exigée). Lorsqu’il y a confirmation d’une contribution financière, l’organisme doit fournir une preuve écrite, en précisant la provenance et le montant des sommes (15 points)
  • pertinence et impact escompté du projet en regard des orientations gouvernementales en matière d’habitation (5 points)

La sélection des projets sera faite par un comité formé de représentants de la SHQ, laquelle peut s'adjoindre ou consulter des représentants du milieu communautaire, du gouvernement ou d'autres personnes si elle le juge nécessaire. Dans l’éventualité où des projets seraient jugés de qualité et d’intérêt égaux, la situation financière des organismes sera considérée.