Programme de la 53e Conférence du Réseau Habitat et Francophonie - Société d'habitation du Québec

Programme de la 53e Conférence du Réseau Habitat et Francophonie

6 avril 2022

Accueil 

7 h 30 à 8 h (heure du Québec : UTC-4)  

8 h à 8 h 20 

Mots de bienvenue

Panel 1

8 h 20 à 9 h 30

Politiques d’habitat

Quelles adaptations sont nécessaires à introduire par rapport aux changements sociodémographiques, sociétaux, environnementaux et sanitaires? 
Croissance démographique d’un côté, vieillissement des populations de l’autre, vulnérabilités environnementales en croissance et contraintes sanitaires : comment les politiques de l’habitat répondent-elles et répondront-elles à ces défis? Si les réponses sont d’abord contextuelles, comment peuvent-elles être généralisables? Comment partager les meilleures pratiques? Comment, pour chaque pays, enrichir la « boîte à outils » de sa politique de l’habitat à la lumière des expériences partagées?

Intervenants 

  • Mme Guylaine Marcoux, sous-ministre aux affaires intergouvernementales et à l’habitation du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, Québec 
  • M. Badre Kanouni, président du Directoire du Holding Al Omrane, Maroc 
  • M. El Hadji Amadou SAMBA, directeur de la coopération et de partenariats de la Caisse des dépôts et consignations du Sénégal - coordonnateur du CPC-CDC de l'UMOA.
  • M. Laurent Ghekiere, directeur des affaires européennes et du rayonnement international de l’Union sociale pour l’habitat, France..

Panel 2

9 h 30 à 10 h 40 

L’innovation, la qualité des bâtiments et un cadre de vie adéquat

La qualité est aujourd’hui au cœur de la demande citoyenne. Les changements climatiques obligent à plus de performance et d’innovation, dans les constructions mais également dans les circuits d’approvisionnement. Les bilans énergétiques, les bilans carbone des matériaux sont devenus une nouvelle préoccupation. À côté des nouveautés en matière d’isolation et de domotique, les modes de construction traditionnels – bois, pisé, terre – et les techniques traditionnelles de climatisation renaissent sous des formes innovantes. Comment le logement social et le logement abordable peuvent-ils être les porteurs privilégiés de ces innovations? 

Intervenants

  • M. Benoit Wanzoul, directeur général de la Société wallonne du Logement, Belgique 
  • M. Mustapha Chafik, directeur développement durable et recherche & développement du Holding Al Omrane, Maroc
  • M. Daniel Da Silva, directeur de la gestion énergétique et environnementale à l’Office municipal d’habitation de Montréal, Québec
  • Mme Catherine Scheid, directrice générale du Fonds du Logement RBC, Belgique

Pause

10 h 40 à 11 h 

Panel 3

11 h 00 à 12 h 10 

Participation citoyenne abordée sous l’angle de la mixité

À travers les nouveaux modèles de concertation et de partenariat collectivité territoriale-société civile, les processus de collaboration favorisent la participation citoyenne et s’imposent au cœur du développement de l’habitat. Les citoyens sont reconnus comme les experts de leur vie quotidienne et de leurs besoins. De nouvelles questions se posent sur les objectifs de ces partenariats : plans de logements locaux « sur demande » pour répondre à des besoins nouveaux comme le télétravail ou les contraintes d’un confinement collectif? Tables de concertation citoyennes pour trouver des solutions adaptées aux populations âgées ou handicapées? Recherches pour développer des réponses à l’évolution des familles? Participation à la mise en œuvre de meilleurs milieux de vie, sains et sécuritaires, dans les quartiers?

Mixité des générations, mixité sociale et mixité fonctionnelle des bâtiments et des logements
La ville « intense » remplace aujourd’hui la ville « dense ». La question n’est plus dans la juxtaposition des programmes, mais dans leur interrelation à l’intérieur de programmes capables de s’adapter aux changements et aux urgences. Comment favoriser la cohabitation des générations au sein de mêmes ensembles immobiliers? 

Intervenants

Conclusion 

12 h 10 à 12 h 20 

Synthèse des discussions 

  • M. Michel Max Raynaud, professeur agrégé à l'École d'urbanisme et d'architecture de paysage de l’Université de Montréal, Québec, assisté par M. Monceyf Fadili, Mme Amina Bouktab et M. François Routhier.

12 h 20 à 12 h 30  

Mots de clôture