Actualités - Société d'habitation du Québec

À noter! La présente section s’adapte désormais à l’outil que vous utilisez (ordinateur, tablette ou mobile). Au cours des prochains mois, nous rendrons d’autres sections « réactives » afin de bonifier l’expérience de nos utilisateurs.

Outils

Fil d'ariane

Actualités

La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec mettent en commun leurs efforts pour accélérer le développement du secteur Namur-Hippodrome

Montréal, le 29 mai 2023 – Déterminés à accélérer le développement du secteur Namur-Hippodrome, la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec annoncent la création du groupe de travail GALOPH : Groupe d’Accélération pour l’Optimisation du Projet de l’Hippodrome, composé de partenaires des milieux des affaires, communautaires, de l’immobilier résidentiel et du financement privé et institutionnel. La mise sur pied de ce groupe, présidé par Pierre Boivin, président et chef de la direction de Claridge inc., et Janie Béïque, présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ, permettra d’accélérer la création du prochain grand quartier d’avenir de la métropole. 

Ce faisant, la Ville et le gouvernement s’assurent d’amorcer la création, dès 2025, d’un écoquartier résilient au cœur de Montréal qui répondra à un besoin criant en matière d’offre de logements sociaux, abordables et privés. Ce projet générationnel permettra la construction d’au moins 6 000 logements sur le site de l’ancien hippodrome. Un corridor de mobilité durable avec une solution de transport collectif structurant sera développé au cœur du quartier et assurera une connexion avec la station de métro Namur. 

Un plan d’affaires pour l’écoquartier de demain

Le GALOPH se donne le mandat d’identifier, pour toutes les étapes du projet, les éléments nécessaires à la réussite du redéveloppement du secteur Namur-Hippodrome et de susciter l’adhésion de toutes les instances aux solutions identifiées. 

Ces étapes incluent, entre autres, la planification du déploiement des infrastructures, le développement d’un concept d’aménagement durable, viable et innovant, qui incorporera du transport collectif. La mise en place d’un groupe d’experts de différents horizons permettra la conception d’une approche équilibrée rendant possible l’atteinte d’objectifs sociaux, tout en demeurant pertinente pour des investisseurs. Un plan d’affaires sera déposé à cet effet d’ici huit mois. 

Notons que le GALOPH est composé d’une quinzaine de personnes issues de milieux d’expertises diversifiés et complémentaires. Ils se sont portés volontaires pour créer, de concert avec des membres de la Ville, du gouvernement du Québec et du gouvernement du Canada, les conditions gagnantes permettant de développer ce site d’importance, axé sur le développement durable et l’innovation. Ces personnes sont : 

  • Claude Pinard, président et directeur général de Centraide du Grand Montréal;
  • Jean-Yves Bourgeois, premier vice-président aux services aux entreprises chez Desjardins;
  • Édith Cyr, directrice générale du groupe de ressources techniques Bâtir son quartier, coprésidente du Chantier Montréal abordable de la Ville de Montréal et membre de la Cellule facilitatrice de la Ville de Montréal;
  • Clément Demers, architecte, urbaniste et consultant en montage et gestion de grands projets urbains;
  • Claude Foster, président-directeur général de la Société d’habitation du Québec (SHQ);
  • Isabelle Melançon, présidente et directrice générale de l’Institut de développement urbain du Québec (IDU), membre de la Cellule facilitatrice;
  • Philippe Krivicky, directeur général adjoint de la Ville de Montréal, Économie et Rayonnement de la métropole;
  • Catherine Pappas, directrice générale adjointe de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges;
  • Roger Plamondon, président du Groupe Broccolini, président du conseil d’administration de l’IDU, coprésident du Chantier Montréal abordable et membre de la Cellule facilitatrice de la Ville de Montréal;
  • Stéphane Plante, directeur de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce;
  • Élise Proulx, cheffe du développement économique chez Ivanhoé-Cambridge; 
  • Debbie Stewart, vice-présidente Innovation et partenariats à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL);
  • Laurence Vincent, présidente de Prével et présidente du comité Affaires métropolitaines et urbaines de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain;
  • Nathalie Voland, présidente et directrice générale de Gestion immobilière Quo Vadis et membre de la Cellule facilitatrice de la Ville de Montréal.

Un projet immobilier au cœur du secteur stratégique Namur-Hippodrome

Le projet immobilier de l’hippodrome s'inscrit dans le développement du secteur stratégique Namur-Hippodrome, situé des deux côtés de l’autoroute Décarie, le long de l’axe de la rue Jean-Talon. En plus du potentiel d’au moins 12 500 logements, la mobilité active sera priorisée dans le redéveloppement de ce secteur, qui fera une place importante aux espaces verts. Le site sera d’ailleurs muni d’infrastructures vertes et résilientes qui assureront la gestion des eaux. Le quartier visera une mixité des usages afin d’en faire un milieu de vie complet, diversifié et inclusif, offrant un mode de vie propice aux familles de tous les horizons. L’endroit comptera ainsi sur de nombreux services de proximité, soit des équipements collectifs et des écoles, ainsi que des lieux d’emplois. 

Cette nouvelle action est en phase avec les autres initiatives développées pour accélérer le développement immobilier et la construction de quartiers complets et inclusifs, tels que le Chantier Montréal abordable Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et la Cellule facilitatrice Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..  Cela a notamment permis à la Ville d’annoncer, il y a deux semaines, un premier projet résidentiel Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 100 % abordable de 200 à 250 logements locatifs qui seront développés sur le site de l’ancien hippodrome par l’organisme à but non lucratif l’Espace La Traversée et qui seront intégrés au quartier. 

Citations

« Ce qu’on met en place aujourd’hui, c’est une nouvelle façon de faire pour revitaliser Blue Bonnets, un secteur stratégique. C’est le genre de démarche qu’on pourrait reproduire ailleurs, par exemple dans l’Est de Montréal. C’est une excellente nouvelle que le secteur privé soit au rendez-vous, les promoteurs veulent et doivent faire partie de la solution. »

Pierre Fitzgibbon, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Je me réjouis de la composition de ce groupe de travail qui compte des gens de grandes compétences, cumulant des expériences diversifiées dans le milieu de l’habitation et de la construction et qui contribueront de façon importante et innovante au développement de logements sociaux, abordables et privés. Nous vivons une crise du logement et les terrains sont là, disponibles, c’est donc une occasion incroyable que nous avons de construire rapidement et de manière durable un écoquartier qui répondra aux besoins des ménages montréalais. » 

France-Élaine Duranceau, ministre responsable de l’Habitation

« Le site de l’hippodrome a le potentiel exceptionnel de devenir un écoquartier qui fera rêver les futures générations et inspirera les autres grandes villes du monde. Nous avons l’avantage, comme administration, d’être à la fois propriétaire et promoteur de ces terrains. Une telle occasion n’arrive qu’une fois par génération. Et pour atteindre notre objectif, nous devons avoir un plan d’affaires solide. C’est pour cette raison que nous avons mis sur pied le groupe d’accélération GALOPH, qui regroupe des experts de différents milieux et dont le travail sera critique pour la suite des choses. D’ici huit mois, nous aurons un plan d’affaires qui nous permettra d’innover à même le modèle financier et les partenariats à mettre en place. C’est un moment charnière du développement du site et nous le saisissons pleinement. » 

Valérie Plante, mairesse de Montréal 

« Avec les défis qui sont à nos portes, il est essentiel de développer notre territoire de façon exemplaire. Concrètement, ceci veut dire le faire de façon écologique, durable, abordable, et en veillant à ce qu’il soit bien desservi par le transport collectif. C’est grâce à cette ferme ambition partagée que nous avons le bonheur d’annoncer la création du groupe d’accélération GALOPH, présidé par M Pierre Boivin et Janie Béïque. Leur mission : créer un plan d’affaires solide et réaliste pour qu’on amorce le développement du secteur Namur-Hippodrome dès 2025. » 

Benoit Dorais, responsable de l’Habitation et de la Stratégie immobilière au comité exécutif

« La création du groupe d'accélération GALOPH ainsi que l’annonce d’un premier projet résidentiel, il y a quelques semaines, démontrent une chose : nous sommes dans la phase active du développement de l’hippodrome. En tant que mairesse de CDN-NDG, je suis heureuse que l'expertise locale de notre arrondissement soit bien représentée sur ce comité. Je me réjouis de ces avancées qui permettront d'accélérer le développement de l'écoquartier Namur-Hippodrome et de répondre aux besoins en logement, qui sont énormes dans CDN-NDG. Je suis fière de dire que nous sommes l'administration qui a débloqué le développement de l'hippodrome. »  

Gracia Kasoki Katahwa, mairesse de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce

« La réalisation de logements abordables est un défi de taille et je salue la volonté de la Ville de Montréal et du gouvernement du Québec de rassembler des acteurs du milieu pour agir concrètement sur la situation.  Le Fonds est engagé à s’investir dans des projets d’immobilier durable, incluant des logements sociaux et communautaires, tout en visant un rendement raisonnable grâce à un portefeuille de projets diversifiés. Je suis optimiste que les travaux des prochains mois permettront de mettre des bases solides pour le développement du secteur Namur-Hippodrome. Je me ferai un devoir d’encourager la création et la réussite de ce projet structurant pour la communauté, en tant que co-présidente du groupe d’accélération GALOPH. » 

Janie Béïque, présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ, coprésidente du GALOPH  

« Je remercie Claude Pinard de m’avoir sensibilisé à l’importance et à l’ampleur de l’enjeu du logement social et abordable. Je veux souligner l’engagement de tous les membres du groupe de travail GALOPH, qui ont accepté de contribuer bénévolement à la mise en œuvre des conditions qui permettront de concevoir et d’aménager ce nouveau milieu de vie qui assurera une mixité sociale, un écoquartier innovant, vert et durable, une mobilité active et des services de proximité de qualité pour des milliers de familles au cours de prochaines années. Je remercie madame Gracia Kasoki Katahwa, mairesse de l’arrondissement de Côtes-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, notre mairesse Valérie Plante, la ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, le ministre responsable de la Métropole, Pierre Fitzgibbon, et la représentante de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), au nom du gouvernement fédéral, de s’être engagés à trouver conjointement les solutions qui permettront de réaliser ce projet. Je veux enfin remercier Janie Béïque qui a accepté de coprésider ce groupe de travail pour nous aider à livrer, tous ensemble, le plan de réalisation de ce projet inspirant et mobilisant. »

Pierre Boivin, président et chef de la direction de Claridge et coprésident du GALOPH