Communiqué de presse - Société d'habitation du Québec

À noter! La présente section s’adapte désormais à l’outil que vous utilisez (ordinateur, tablette ou mobile). Au cours des prochains mois, nous rendrons d’autres sections « réactives » afin de bonifier l’expérience de nos utilisateurs.

Outils

Fil d'ariane

Communiqué de presse

Construction de 40 logements sociaux et abordables pour des aînés à Val-Morin

Val-Morin, le 11 janvier 2024. – Le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada et la Municipalité de Val-Morin ont souligné aujourd’hui la mise en chantier de la seconde phase du projet La Capucine, qui consiste à construire 40 logements sociaux et abordables qui seront destinés à des aînés en légère perte d’autonomie à Val-Morin. Ce projet, une initiative de l’organisme Les Habitations La Capucine, représente des investissements totalisant plus de 18,3 M$. 

Cet événement a eu lieu en présence de la ministre responsable de l’Habitation et députée de Bertrand, Mme France-Élaine Duranceau, du député d’Argenteuil–La Petite-Nation, M. Stéphane Lauzon, de la mairesse de Val-Morin, Mme Donna Salvati, et du président des Habitations La Capucine, M. Pierre Asselin.

Le gouvernement du Québec verse au total plus de 9,7 M$ dans ce chantier, dont près de 5 M$ provenant de la Société d’habitation du Québec (SHQ) par l’entremise de son programme AccèsLogis Québec. La SHQ garantit également le prêt hypothécaire contracté par l’organisme. Le gouvernement du Canada a contribué au projet pour plus de 5,3 M$ par l’entremise de la Troisième Entente Canada-Québec concernant l’Initiative pour la création rapide de logements.

La Municipalité de Val-Morin octroie pour sa part une contribution financière de près de 5,6 M$, dont 4,8 M$ proviennent du gouvernement du Québec en vertu des ententes tripartites que la Ville a signées avec la SHQ et le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Citations

« Tous les efforts sont déployés par notre gouvernement pour qu’un plus grand nombre de Québécois puissent trouver un milieu de vie de qualité. La participation financière de notre gouvernement dans ce projet est primordiale. Voilà la preuve que nos investissements dans la création de logements abordables touchent toutes les régions du Québec et toutes les clientèles qui ont des besoins particuliers. »

France-Élaine Duranceau, ministre responsable de l’Habitation et députée de Bertrand

« Le gouvernement fédéral redoublera toujours d’efforts pour s’assurer que tout le monde au Québec et à travers le Canada ait un chez-soi sûr et stable. Grâce à des programmes comme l’Initiative pour la création rapide de logements et à la collaboration de tous les ordres de gouvernement, nous offrons rapidement de nouvelles habitations abordables aux personnes qui en ont le plus besoin partout au pays. » 

L’honorable Sean Fraser, ministre du Logement, de l’Infrastructure et des Collectivités

« Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet novateur qui améliorera les conditions de vie de plusieurs personnes aînées à Val-Morin. Votre initiative contribue à la concrétisation d’un engagement fort de notre gouvernement, soit l’amélioration des modèles d’hébergement au Québec. Vous permettrez aux personnes aînées de vivre dans des environnements sains, sécuritaires, abordables et accessibles. »

Sonia Bélanger, ministre responsable des Aînés et déléguée à la Santé

« Tous les Québécois et toutes les Québécoises méritent d’avoir un chez-soi sûr et abordable. Le gouvernement du Canada est fier de participer à la création de 40 nouveaux logements abordables ici à Val-Morin. Cela démontre notre engagement inébranlable à faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte. »

Stéphane Lauzon, député d’Argenteuil–La Petite-Nation

« Nous sommes très heureux de contribuer au soutien financier de ce projet, devenu essentiel au sein de notre communauté. En proposant cette seconde offre de logements communautaires et abordables sur notre territoire, nous pourrons préserver la qualité de vie de nos aînés en plus d’éviter leur exode. Ce projet structurant permettra de répondre au besoin croissant en logements de la population valmorinoise. »

Donna Salvati, mairesse de Val-Morin

« Agir concrètement et insuffler de la vitalité par le biais de la création d’un milieu de vie qui permet à nos aînés de demeurer là où ils se sentent chez eux, voilà qui illustre ma motivation et celle des membres du conseil d’administration des Habitations La Capucine de Val-Morin. »

Pierre Asselin, président de l’organisme Les Habitations La Capucine

Faits saillants

  • Jusqu’à 32 des 40 ménages du futur immeuble auront la possibilité de bénéficier du Programme de supplément au loyer Québec de la SHQ, ce qui leur permettra de débourser 25 % de leur revenu pour se loger. Cette aide additionnelle, totalisant 550 720 $ répartis sur cinq ans, est assumée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la Municipalité de Val-Morin. 
  • La première phase de La Capucine avait permis la création de 20 logements destinés à des aînés en légère perte d’autonomie.

À propos de la Société d’habitation du Québec

En tant que référence en habitation, la SHQ a pour mission de répondre aux besoins en habitation des citoyens du Québec par son expertise et ses services aux citoyens. Pour ce faire, elle offre des logements abordables ou à loyer modique et elle propose un éventail de programmes d’aide favorisant la construction et la rénovation résidentielles, l’adaptation de domicile et l’accession à la propriété.

Pour en savoir plus sur ses activités, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca.

  SocietehabitationQuebec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

  HabitationSHQ Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

  LinkedIn Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

À propos de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL)

En tant qu’autorité en matière d’habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l’habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et des conseils impartiaux à tous les ordres de gouvernement, aux consommateurs et au secteur de l’habitation du pays. La SCHL vise à faire en sorte que, d’ici 2030, tout le monde au Canada pourra se payer un logement qui répond à ses besoins.

Pour en savoir davantage, suivez-nous sur Twitter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., YouTube Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., LinkedIn Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et Facebook Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..