Communiqué de presse - Société d'habitation du Québec

À noter! La présente section s’adapte désormais à l’outil que vous utilisez (ordinateur, tablette ou mobile). Au cours des prochains mois, nous rendrons d’autres sections « réactives » afin de bonifier l’expérience de nos utilisateurs.

Outils

Fil d'ariane

Communiqué de presse

Inauguration de la phase II de la Villa du Parc-de-la-Paix : 48 nouveaux logements sociaux et abordables pour aînés à Drummondville

Drummondville, le 16 décembre 2022. – Les gouvernements du Québec et du Canada sont fiers de participer à l’inauguration officielle de la phase II de la Villa du Parc-de-la-Paix, à Drummondville. Il s’agit d’un immeuble de 48 logements destinés à des personnes âgées en légère perte d’autonomie, qui a demandé un investissement de plus de 15,7 M$. 

La Société d’habitation du Québec (SHQ) a accordé à ce projet plus de 5,3 M$ par l’entremise de son programme AccèsLogis Québec, en plus de garantir le prêt hypothécaire contracté par l’Office d’habitation Drummond, organisme porteur du projet. Pour sa part, le gouvernement fédéral y a versé plus de 2,9 M$ par l’entremise du Fonds national de co-investissement dans le logement (FNCIL). Le déploiement du FNCIL au Québec est encadré par l’Entente Canada-Québec sur le logement.

Quant à la Ville de Drummondville, elle a alloué plus de 2,6 M$ pour la construction de l’immeuble. À noter que les locataires de 38 de ces 48 logements peuvent bénéficier du Programme de supplément au loyer de la SHQ, ce qui leur permet de débourser seulement 25 % de leur revenu pour se loger. Cette aide additionnelle de près de 654 000 $, répartie sur cinq ans, est assumée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la Ville de Drummondville.

Citations

« Nos investissements dans la création de logements sociaux et abordables touchent toutes les régions du Québec et toutes les clientèles qui ont des besoins particuliers. Cette aide financière de plus de 5,3 M$ permettra à des personnes âgées pour la plupart à faible revenu de bénéficier d’un logement sécuritaire et confortable. Voilà un autre exemple concret des efforts déployés par notre gouvernement pour qu’un plus grand nombre de Québécois puissent trouver un milieu de vie de qualité. »

France-Élaine Duranceau, ministre responsable de l’Habitation

« Chaque Canadien mérite un chez-soi sûr et abordable. Par l'entremise du Fonds national de co-investissement dans le logement, notre gouvernement investit dans le logement abordable, ici à Drummondville et partout au Canada, afin d'améliorer la qualité de vie des personnes qui en ont le plus besoin. L’investissement annoncé aujourd’hui aidera les personnes les plus vulnérables, incluant les ainés, à surmonter les obstacles liés à l’accès au logement. C’est l’une des façons dont notre gouvernement continue de veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte. »
L’honorable Ahmed Hussen, ministre du Logement et de la Diversité et de l’Inclusion et ministre responsable de la SCHL
« La création de ces 48 logements sociaux et abordables pour des personnes âgées en légère perte d’autonomie est une excellente nouvelle pour Drummondville. Ces nouveaux locataires peuvent bénéficier d’un endroit adapté à leurs besoins qui leur permet de continuer à demeurer près des personnes qui leur sont chères. » 

André Lamontagne, député de Johnson, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Je félicite toutes les personnes qui ont mené à terme le projet de la Villa du Parc-de-la-Paix et leurs partenaires. Grâce à cette deuxième phase, des aînés de notre communauté vivront dans un lieu paisible. Ces personnes ont tracé notre voie. Nous leur devons le plus grand des respects. Et une belle façon de le faire, c’est de leur offrir un milieu de vie agréable et sécuritaire, au sein d’une communauté qui les accueille à bras ouverts. »

Sébastien Schneeberger, député de Drummond–Bois-Francs

« Notre gouvernement est déterminé à collaborer avec le Québec afin de concevoir et de mettre en œuvre des solutions à l’échelle locale dans le domaine du logement. Cet investissement aide les aînés de Drummondville à se procurer un logement sûr et abordable qui répond à leurs besoins. » 

Élisabeth Brière, députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé

« La Ville de Drummondville est à l’avant-garde pour résorber la crise du logement qui touche notre territoire, et notre implication dans le projet de la Villa du Parc-de-la-Paix, comme dans d’autres initiatives, en est le témoignage concret. Nous sommes heureux de voir que la collaboration de nos trois paliers de gouvernement a contribué à la réalisation de ce magnifique projet. À la Ville, nous continuerons de travailler en ce sens, car le logement est une question de dignité, de sécurité et d’inclusion. »

Stéphanie Lacoste, mairesse de Drummondville

« Ce sont des personnes aînées à revenu modeste qui pourront se loger sainement et dignement, sans compromis pour leur sécurité. Nous sommes heureux de leur offrir un milieu de vie qui saura répondre à leurs besoins d’aujourd’hui, mais aussi à ceux du futur, notamment par des logements conçus pour s’adapter simplement à la diminution de la mobilité de la clientèle. L’Office d’habitation Drummond est fier de contribuer à l’amélioration de l’habitation sociale et abordable sur le territoire drummondvillois. Ce projet s’inscrit dans une volonté forte d’offrir à chaque citoyen la possibilité de se loger dignement à un coût qui respecte sa capacité financière. »

Sylvain St-Onge, vice-président de l’Office d’habitation Drummond

Faits saillants

  • La phase I de la Villa du Parc-de-la-Paix comptait déjà 36 logements pour personnes âgées en légère perte d’autonomie. Les deux bâtiments sont interreliés et communiquent également avec un ensemble de HLM.
  • Offrant une vue imprenable, la nouvelle salle à manger et la cuisine à aire ouverte aménagées dans la phase II profitent à l’ensemble des locataires de la Villa du Parc-de-la-Paix ainsi qu’aux locataires en légère perte d’autonomie qui habitent dans les HLM attenants.

À propos de la Société d’habitation du Québec

En tant que référence en habitation, la SHQ a pour mission de répondre aux besoins en habitation des citoyens du Québec par une approche intégrée et durable. Pour ce faire, elle offre des logements abordables ou à loyer modique et elle propose un éventail de programmes d’aide favorisant la construction et la rénovation résidentielles, l’adaptation de domicile et l’accession à la propriété. La SHQ stimule l’établissement de partenariats avec les collectivités, la concertation entre les acteurs du milieu et l’innovation. 

Pour en savoir plus sur ses activités, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca.

 SocietehabitationQuebec

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

 HabitationSHQ

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

LinkedIn

Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

À propos de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL)

En tant qu’autorité en matière d’habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l’habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et des conseils impartiaux à tous les ordres de gouvernement, aux consommateurs et au secteur de l’habitation du pays. La SCHL vise à faire en sorte que, d’ici 2030, tout le monde au Canada pourra se payer un logement qui répond à ses besoins.

Pour en savoir davantage, suivez-nous sur Twitter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., YouTube Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., LinkedIn Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et Facebook Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..