Communiqué de presse - Société d'habitation du Québec

À noter! La présente section s’adapte désormais à l’outil que vous utilisez (ordinateur, tablette ou mobile). Au cours des prochains mois, nous rendrons d’autres sections « réactives » afin de bonifier l’expérience de nos utilisateurs.

Outils

Fil d'ariane

Communiqué de presse

Investissement de plus de 3,3 M$ - Nouveaux logements pour des jeunes en difficulté à Montréal

MONTRÉAL, le 29 janv. /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et députée de Saint-Henri-Sainte-Anne, madame Marguerite Blais, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, monsieur Laurent Lessard, le responsable de l'habitation au comité exécutif de la Ville de Montréal, monsieur Michael Applebaum, ont inauguré aujourd'hui les résidences l'Envol, phases I et II, qui offrent 16 logements à des jeunes en difficulté afin de faciliter leur intégration sociale.

La construction de ces deux résidences, comptant huit logements chacune, a nécessité un investissement de plus de 3,3 millions de dollars et a été réalisée grâce à la participation de partenaires publics et communautaires. La Société d'habitation du Québec (SHQ) a versé plus de 1 million de dollars par l'entremise du programme AccèsLogis Québec, alors que le gouvernement du Canada a consenti une subvention de plus de 900 000 $ en vertu de l'Initiative de partenariats en action communautaire, maintenant remplacée par la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance. La Ville de Montréal a, pour sa part, investi plus de 300 000 $, montant remboursé par la Communauté métropolitaine de Montréal à même le fonds du logement social auquel contribuent les 82 municipalités de son territoire, dont la Ville de Montréal qui en finance près de la moitié.

Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal ont par ailleurs accordé, à parts égales, une aide financière de quelque 193 000 $ dans le cadre du programme Rénovation Québec.

«En offrant à des jeunes en difficulté un endroit où ils pourront bénéficier de conditions et de ressources qui leur permettront de prendre un nouveau départ, les résidences l'Envol de l'Auberge communautaire du Sud-Ouest jouent un rôle essentiel dans la communauté. L'engagement de notre gouvernement dans un projet aussi mobilisateur est tout naturel et il démontre l'importance que nous accordons au mieux-être des citoyens du Québec, notamment celles et ceux vivant des difficultés», a mentionné la ministre Marguerite Blais, en présence de partenaires du milieu.

«Notre gouvernement vient en aide aux Canadiens qui ont des besoins en matière de logement et tient son engagement à appuyer ceux et celles qui veulent rompre le cycle de l'itinérance et de la pauvreté», a fait savoir l'honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences. «Grâce à cet investissement du gouvernement, l'Auberge communautaire du Sud-Ouest sera en mesure d'aider de jeunes adultes dans le besoin.»

«Les protégés de L'Auberge communautaire du Sud-Ouest nous tiennent à coeur et nous savons bien que certains projets prennent plus de temps que d'autres à aboutir. Ils n'en sont que mieux adaptés pour répondre aux besoins qu'ils entendent combler. Aujourd'hui nous nous réjouissons pour tous ceux et celles qui comme nous ont cru en ces projets qui s'adressent à des jeunes qui connaissent des épisodes difficiles dans leurs parcours de vie et qui ont décidé de se reprendre en main», a affirmé monsieur Applebaum.

«La concrétisation très attendue de ces deux résidences répond parfaitement aux défis auxquels est confronté le Sud-Ouest en matière de mixité sociale et d'inclusion de tous les citoyens dans un milieu en pleine mutation. Ce sont des valeurs qui font consensus chez nous», a affirmé le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, monsieur Benoit Dorais.

En janvier 2008, les gouvernements du Canada et du Québec ont conclu une entente de collaboration concernant la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, volets collectivités désignées et éloignées. Cette entente tient compte de la complémentarité de ces volets avec les politiques et programmes du gouvernement du Québec pour la lutte contre l'itinérance.

Le gouvernement du Québec, en contrepartie de la participation financière du gouvernement du Canada, accorde aux collectivités partenaires une part correspondant jusqu'à 50 % du financement de l'ensemble des projets mis en oeuvre sous le volet collectivités désignées.

Soulignons que tous les locataires des résidences l'Envol peuvent bénéficier du programme Supplément au loyer, une aide financière destinée aux personnes à faible revenu qui, sans ce soutien supplémentaire, devraient débourser plus de 25 % de leur revenu pour se loger. Le supplément au loyer versé représentera, sur une période de cinq ans, une aide financière totale de 216 000 $. De ce montant, plus de 194 000 $ seront versés par la SHQ et près de 22 000 $ par la Ville de Montréal.

Rappelons que depuis 2003, plus de 11 100 logements communautaires ont été réalisés, ou sont en voie de l'être, sur l'île de Montréal, dont 989 dans la circonscription de Saint-Henri-Sainte-Anne, ce qui représente des investissements totalisant plus de 1,3 milliard de dollars.

Mentionnons que grâce aux crédits additionnels de 200 millions de dollars annoncés au printemps dernier, le gouvernement du Québec a porté son objectif de réalisation de logements à loyer abordable, communautaires ou privés, de 24 000 à 27 000. À ce jour, plus de 24 000 de ces logements ont été livrés ou sont en voie de réalisation sur le territoire québécois.

Enfin, la réalisation de l'Envol, phases I et II, fait partie des actions entreprises par la Ville de Montréal pour répondre aux besoins diversifiés des ménages montréalais en matière d'habitation.